Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/12/2009

Bouton d'or

Ici, je n'ai que la photographie de la fleur de ce bouton d'or rencontré lors d'une promenade.

IMG_1606-bis-cadre2.jpg

L'absence de détails ne permet pas l'identification précise de cette renoncule (Ranunculus sp.). C'est une famille plutôt nombreuse!

 

Leur nom scientifique vient du latin ranunculus qui signifie « petite grenouille » par allusion aux habitats humides où poussent la plupart d'entre elles.

 

Elles ont généralement des fleurs de couleur jaune; il existe quelques espèces aquatiques à fleurs blanches. Les fleurs comptent 5 pétales sauf la ficaire (Ranunculus ficaria) qui en a 8 à 12 et la renoncule tête d'or (Ranunculus auricornus) qui peut avoir entre 1 et 5 pétales de taille et de forme irrégulières.

 

Les espèces vivaces ont de grandes fleurs alors que celles des espèces annuelles sont plus petites.

20090421-IMG_1607-bis-cadre2.jpg

Les feuilles de la plupart des espèces sont longuement pétiolées et profondément lobés. Les feuilles de la petite et grande douve (Ranunculus flammula et Ranunculus lingua) sont entières, ovales ou allongées.

 

Comme la plupart des renonculacées, les espèces du genre Ranunculus ont un suc toxique particulièrement âcre. C'est pourquoi elles sont délaissées par le bétail. Cette substance disparaît par la dessiccation, ce qui explique que le foin contenant des renoncules soit comestible pour le bétail.

 

Certaines espèces, notamment la renoncule scélérate (Ranunculus sceleratus), peuvent provoquer des brûlures si elles sont mises en contact avec la peau.

 

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Renoncule

 

http://www.kuleuven-kortrijk.be/bioweb/?lang=fr&detail=309

 

Revoir:

 

http://papylou.blogs.lalibre.be/archive/2008/04/14/ficaire.html

 

http://papylou.blogs.lalibre.be/archive/2008/02/14/grande-douve.html

 

 

19/11/2009

Belles inconnues

L'identification des plantes n'est pas chose aisée.

 

Malgré mes recherches, il reste toujours l'une ou l'autre photo sans aucune identification.

 

Ainsi, cette plante qui poussait dans un joint entres deux dalles de la terrasse.

 

20090722-IMG_4941-cadre2.jpg

 

Ou encore celle-ci, rencontrée au bord d'un champ, lors d'une promenade.

IMG_7416-rec-cadre2.jpg
IMG_7416-rec-3-cadre2.jpg

Elle a toutes les caractéristiques d'une stellaire (Stellaria sp.).

 

 

 

A visiter

 

http://www.shcg.fr/pages/infosjardin.html