Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/05/2011

Bordeaux, escapade au soleil (4)

 

Toujours ce mercredi 4 mai.

 

On ne peut pas négliger la cathédrale Saint-André.

 

Le charme de Saint-André est celui d'une vieille dame qui a traversé les ans en gardant de chaque étape de sa longue existence quelques traits spécifiques.

IMG_7893-rec-cadre4.jpg
Bordeaux-42-cadre4.jpg

L’église est construite au XIème et XIIème siècles sur les ruines d’un ancien édifice de culte, et consacrée en 1096 par le Pape Urbain II.

Le mur de la nef est le seul élément toujours debout de l’église inaugurée par Urbain II. Elle sera en effet l’objet de nombreuses modifications au fil des siècles. En août 1787, la cathédrale subit un important incendie et est momentanément utilisée pour stocker du fourrage. La cathédrale est restaurée en 1804.

Les dimensions de la cathédrale sont impressionnantes : cent vingt quatre mètres de long, dix huit mètres au plus large, vingt trois mètres de haut sous la nef, vingt neuf mètres de haut dans le chœur, des dimensions qui participent à la majesté de l’édifice.

Bordeaux-43-cadre4.jpg



 

La cathédrale Saint André est en réalité composée de deux parties réunies : la nef du XIIIème, de style roman, très élancée, et le chœur, belle illustration d’art gothique, entouré du déambulatoire et de ses chapelles, sept chapelles richement décorées de marbre et d‘albâtre. C’est une église construite selon un plan en croix latine avec nef unique.

 

Bordeaux-4-cadre4.jpg

 


La façade ouest de la cathédrale est aveugle, parce qu’elle était autrefois adossée à d’autres constructions. C’est la partie la plus ancienne de la cathédrale.

 

IMG_8086-rec-cadre4.jpg
IMG_7737-rec-cadre4.jpg
IMG_7916-rec-cadre4.jpg


 

La façade nord est percée de deux portails : le portail nord représentant l'Ascension et le portail Royal (caché actuellement par les travaux de restauration), une pièce exceptionnelle qui date du XIIIème siècle, bordée de sculptures représentant les apôtres et dont le tympan représente le Jugement Dernier. Enfin, le portail Sud affiche un fronton agrémenté de trois rosaces.

 

IMG_7856-bis-cadre4.jpg

La cathédrale est entourée d’une série d’arcs-boutants destinés à consolider la construction, des arcs bâtis au XVIème siècle.

 

Bordeaux-41-cadre4.jpg
IMG_7840-rec1-cadre4.jpg





 

Le buffet des grandes orgues est un ensemble superbe, un trésor de menuiserie qui retient d‘emblée l‘attention du visiteur. Ces grandes orgues sont le travail de la firme Gonzales, ils ont été mis en place en 1982. De nombreux autres instruments, construits pour la cathédrale ou empruntés à d’autres édifices religieux les ont précédés. Le mobilier riche vient d’autres édifices religieux de la région (La Réole, Saint Rémi,…).

 

IMG_7740-bis-cadre4.jpg

IMG_7917-rec1-cadre4.jpg





 

La Tour Pey Berland, construite en 1440 par l’archevêque du même nom,est l’un des éléments de la cathédrale Saint André, dont –particularité très originale- elle n’est pas solidaire.

La fragilité évidente des structures n'est sans doute pas étrangère d'implanter à une vingtaine de mètres du chevet, cette tour-clocher monumentale.

Le clocher Pey Berland est une tour carrée d’environ huit mètres de côté, soutenue par des contreforts, qui comprend en son sommet une galerie extérieure. Il est chapeauté par une statue représentant Notre Dame d’Aquitaine.

 

C’est dans cette cathédrale que furent célébrées en 1137 les noces d’Aliénor d’Aquitaine avec Louis VII, futur roi de France, un mariage vraisemblablement célébré dans une cathédrale en cours de construction.

 

 

 

 

 

Pour compléter:


http://www.bloc.com/article/voyages-et-tourisme/tourisme-en-france/la-cathedrale-saint-andre-le-plus-beau-monument-de-bordeaux.html#ixzz1MF4aEaax

 

http://www.uquebec.ca/musique/orgues/france/bordeauxsa.html

 

http://inventaire.aquitaine.fr/index.php?id=4

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Saint-Andr%C3%A9_de_Bordeaux

 

http://artmedieval.over-blog.com/album-1867740.html

 

 

 

 

Bordeaux, escapade au soleil (4)


Lire la suite

13/05/2011

Bordeaux, escapade au soleil (3)

 

Mercredi 4 mai, nous commençons notre visite intra-muros : quartier de la Cathédrale et quartier Saint-Eloi.

 

Un incontournable, le musée d'Aquitaine.

 

Par vocation, le musée couvre un champ chronologique immense, de la Préhistoire au XXe siècle, et touche à l’ethnographie aussi bien qu’à l’histoire et, du fait de la qualité de certaines pièces, à l’histoire de l’art.

 

La Préhistoire et l’Antiquité


L’époque préhistorique comporte un ensemble exceptionnel d’outillage lithique, de bronze, de belles séries de haches dites “médocaines” et, surtout, les sculptures mondialement connues dont la prestigieuse Vénus de Laussel. L’espace consacré à la Préhistoire présente une paroi des grottes de Lascaux partiellement reconstituée.


La période gallo-romaine est représentée par plusieurs centaines de stèles, inscriptions, blocs d’architecture décorés, reliefs sculptés, objets de la vie quotidienne (céramiques, verreries...) et de statues dont un Hercule en bronze de très belle facture. Le fonds s’est enrichi récemment du matériel des fouilles de Parunis (1985), en particulier des statues provenant d’un sanctuaire dédié à Mithra et des fouilles de la place Camille-Jullian (1990).

 

Le Moyen Âge


Le Moyen Âge et les temps modernes présentent des séries lapidaires le plus souvent d’origine religieuse (sarcophages de marbre, chapiteaux romans et statues gothiques, etc.). L’architecture médiévale est superbement évoquée par l’immense rosace de l’ancien couvent des Grands Carmes. Cette section abrite quelques œuvres exceptionnelles par leur caractère historique et artistique comme le cénotaphe de Michel de Montaigne ou le buste du cardinal de Sourdis par Le Bernin.

 

L’époque contemporaine


L’époque contemporaine (XIXe-XXe siècles) est traitée grâce à des documents très divers qui évoquent principalement Bordeaux et les transformations de son urbanisme mais aussi l’ensemble de la région.

 

Pour illustrer cette visite :

 

Ce bas- relief à figuration féminine, la célèbre Vénus à la corne découverte à Laussel (Dordogne).

IMG_7859-bis-cadre4.jpg

Pour la période gallo-romaine, des stèles funéraires relatent le mode de vie des habitants de Burdigala.

Bordeaux-31-cadre4.jpg

Le statuaire est magnifiquement représenté entre autres par cette statue d'Hercule de taille presque humaine

Bordeaux-3-cadre4.jpg

 

Et par cette statue de Diane.

 

Bordeaux-32-cadre4.jpg

Des sarcophages de marbre sont à relier au début du christianisme en Aquitaine.

Bordeaux-33-cadre4.jpg

Pour le Moyen-âge, on notera ces reproductions d’enluminures tirées d'un manuscrit du XIVème siècle.

Bordeaux-35-cadre4.jpg

Et encore

 

Bordeaux-34-cadre4.jpg

 

 

 

Pour compléter :

 

http://www.bordeaux.fr/ebx/portals/ebx.portal?_nfpb=true&_pageLabel=pgSomRub11&classofcontent=sommaire&id=1090