Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/06/2010

Thym

Une jolie fleur d'un hybride du thym vulgaire (Thymus vulgaris).

IMG_0963-rec-cadre3.jpg
IMG_0967-rec-cadre3.jpg

Il s'agit de la variété « Deutscher Winter » résistante au froid de l'hiver.

 

Le thym ou serpolet vient tout droit des zones arides du bassin méditerranéen, est la plus populaire des plantes aromatiques.

 

Elle peut se présenter sous la forme d’un sous-arbrisseau ramifié qui atteint difficilement les 30 cm de haut. Si ses feuilles sont très petites avec seulement 1 à 2 cm de long, elles sont revanche très résistantes aux intempéries. Ce sont justement ces feuilles, ainsi que les fleurs, que nous utilisons pour parfumer nos plats.

 

Mais le thym n’a pas pour seule qualité son côté aromatique, il fait également partie de la famille des plantes médicinales grâce à ses propriétés antiseptiques efficaces contre la toux, antispasmodiques, digestives et stimulantes.

Chez les insectes, le thym est loin de faire l’unanimité. Si les abeilles en raffolent, d’autres en revanche l’évitent systématiquement.

 

Le thym est connu depuis la plus haute antiquité. Les Égyptiens et les Étrusques mélangeaient le thym aux onguents destinés à embaumer les morts. Les Grecs en brûlaient devant leurs dieux et l'utilisaient pour améliorer le goût des plats. Les Romains faisaient de même. Les femmes fabriquaient des eaux de toilette et des préparations compliquées afin de retarder le vieillissement.

 

NOMS COMMUNS :

 

Thym commun, Thym des jardins, Pote, Frigoule, Barigoule, Farigoule, Mignotise des Genevois

 

Pour compléter:

 

http://www.kuleuven-kortrijk.be/bioweb/?lang=fr&detail=462

 

Revoir:

 

http://papylou.blogs.lalibre.be/archive/2009/02/23/thym.html

 

http://papylou.skynetblogs.be/post/6743608/thym

 

 

27/05/2010

Myosotis et butineurs

 

Dans le jardin, le myosotis est plutôt envahissant. Le voilà occupé à coloniser les interstices entre les dalles de la terrasse.

 

 

IMG_9947-rec-cadre3.jpg

 

 

IMG_0130-rec-cadre3.jpg

 

Il est aussi apprécié des insectes butineurs.

 

En voici quelques photos.

 

IMG_0619-rec-cadre3.jpg
IMG_0608-rec-cadre3.jpg
IMG_0611-rec1-cadre3.jpg
IMG_0612-rec-cadre3.jpg

 

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Myosotis

 

http://www.florelou.com/myosotis.html

 

http://vivelanature.blogs.lalibre.be/archive/2010/05/02/myosotis-sylvatica.html

 

http://www.kuleuven-kortrijk.be/bioweb/?lang=fr&detail=687

 

 

Revoir:

 

http://papylou.blogs.lalibre.be/archive/2008/04/26/myosotis.html

 

http://papylou.skynetblogs.be/post/5808002/myosotis

 

A visiter:

 

http://www.docorti.be/vegetaux/nomenclature/bi/index.htm

 

 

 

24/05/2010

Laurier-cerise

 

IMG_0418-bis-1-cadre3.jpg

 

Ces jolies fleurs appartiennent au laurier cerise (Prunus laurocerasus L.), de la famille des Amygdalacées, sous-famille des Rosacées.

 

L'origine de son nom vient du fait qu'il ressemble beaucoup au laurier sauce et pourtant ils sont bien éloignés l'un de l'autre au point de vue botanique, en effet, le laurier sauce est une lauracée.

 

Synonyme: Laurocerasus officinalis

 

C'est un arbuste toujours vert de 3 à 6 mètres de haut, à grandes feuilles persistantes, dégageant lorsqu'on les a froissées une forte odeur d'amande amère.

 

Celles-ci sont d'un vert sombre luisant, très grandes, alternes, oblongues, lancéolées, aiguës au sommet, bordés de dents écartées, coriaces et glabres.

 

La floraison a lieu en avril-juin.

 

Les fleurs sont blanches, à 5 pétales et nombreuses étamines. Elles sont réunies en longues grappes dressées, assez serrées, partant de l'aisselle des feuilles et un peu plus courte qu'elle.

 

Elles sont suivies par des drupes assez grosses, noires, ovoïdes, charnues et insipides, mûrs en septembre-octobre.

 

On le trouve souvent dans des jardins où il est cultivé pour former des haies. Il a pu se naturaliser çà et là, et on le rencontre au hasard des haies ou au voisinage des habitation d'où il a pu "s'échapper".

 

Toute la plante, mais surtout les feuilles et graines (à l'exception de la chaire des fruits), contiennent des glycosides toxiques pour l'homme. Il est conseillé de renoncer à cette espèce dans son jardin.

IMG_0421-bis-cadre3.jpg
IMG_0426-rec-cadre3.jpg
IMG_0427-rec-cadre3.jpg

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurier-cerise

 

http://nature.jardin.free.fr/arbuste/ft_prunus_lau.html