Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/10/2011

Le temps des vacances (12)

Vendredi 23 septembre

 

Cap sur le pays du dragon, la Dracénie.

 

Notre logement : Les-Arcs-sur-Argens, non loin de Draguignan, petite ville que nous visitons au passage.

 

IMG_11068-bis-cadre4.jpg

La légende du dragon de Draguignan

 

" Il était une fois un dragon qui, chassé des gorges de la Nartuby d’Ampus par une innondation, vint s’installer au quartier Saint-Hermentaire.
Le monstre s’y trouva bien et fit ripaille des malheureux habitants.

Mais voilà qu’il eut la mauvaise idée d’avaler deux pèlerins qui se rendaient à Lérins pour visiter le bon Saint-Honorat. Celui-ci qui avait déjà fait ses preuves face aux dragons de l’île, vint sur place et immobilisa sans coup férir notre dragon. Et bientôt, du monstre rivé à son rocher, il ne resta que la peau et les os gigantesques. Tous ceux qui venaient voir cette merveille appelaient le lieu « le pays du dragon », Draguignan. Cela se passait au Moyen Age.
Et Saint Hermentaire, me direz-vous ? Ce n’est qu’à la Renaissance que le saint patron de la cité devint titulaire du miracle, et qu’il est resté."


Pierre Jean Gayrard (extrait de Un dragon provençal, ou la légende de saint Hermentaire à Draguignan, Acte Sud)

 

Construite à l'emplacement d'une ancienne collégiale du XIème siècle, l'église Saint-Michel fut rebâtie en 1869, par Revoil, dans un style néogothique. Elle a toujours été bâtie sur un sol instable. Le corps de l'église est jugé sur des fondations s'enfonçant à plus de 5 mètres dans le sol. Le clocher fut conservé, avec quelques modifications (flèche hexagonale, mâchicoulis, ...).

Dracénie-1 20111-cadre4.jpg

 

 

 

On peut y voir une statue en bois doré qui, représentant le saint patron de la ville, saint Hermentaire, remonte au XVIIIème siècle, ledit saint ayant, d'après la légende, débarrassé Draguignan de l'horrible dragon qui terrorisait ses habitants.

 

Couronnée par un superbe campanile du XVIIème siècle (1723), la tour de l'horloge fut reconstruite en 1662 après l’amnistie accordée à la ville par le Roi Louis XIV. Symbole du pouvoir de Draguignan depuis les origines, les horloges de la tour rythment toujours la vie de la cité pour le plaisir de tous.

IMG_11069-rec-cadre4.jpg



Dans la vieille ville, les rues sont plutôt étroites !

 

Dracénie-1 2011-cadre4.jpg



Dans la région, une curiosité : le puits aérien de Trans-en-Provence.

 

Un puits aérien est une structure ou un dispositif qui recueille l'eau par la condensation de l'humidité de l'air. Les types de puits aérien sont nombreux et variés, mais les conceptions les plus simples sont totalement passives, ne nécessitent aucune source d'énergie externe et ont peu ou pas de pièces mobiles.

IMG_11127-bis-cadre4.jpg



Le puits a été réalisé par l'ingénieur belge Achille Knapen en 1931 ; il était destiné à recueillir l'humidité atmosphérique par un appel de condensation. Ressemblant à une ruche, c'est une masse en béton composée de grenailles de porphyre et de mortier de ciment, revêtue d'un enduit au mortier maigre de ciment où sont fichées des ardoises obliques, entourée d'une enveloppe de maçonnerie de 2,50 mètres d'épaisseur. Le vide d'un mètre de diamètre aménagé au centre de la structure constitue le puits "aérien" proprement dit, recevant les eaux de condensation. Structure expérimentale envisagée pour un usage dans des régions désertiques, ce puits aérien n'a peut-être jamais fonctionné.

Dracénie-1 20112-cadre4.jpg



Le projet extrêmement valable pour la terre africaine ne connut donc aucune suite et c'est dommage car aujourd'hui la sècheresse y pose d'angoissants problèmes. 

 





Pour compléter :



http://www.histoire-eau-hyeres.fr/612-puits_aerien.html



http://transenprovence.over-blog.com/article-33335416.html



http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_5/b_fdi_31-32/34749.pdf



http://www.transtourisme.org/tourisme.php



http://adsabs.harvard.edu/full/1930C%26T....46...41L









 

 

Les commentaires sont fermés.