Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/05/2011

Bordeaux, escapade au soleil (1)

 

Voyage à Bordeaux

 

Lundi 2 mai, après un réveil très matinal pour rejoindre Bruxelles, nous embarquons sur le TGV qui nous amènera à destination après 6h30 de voyages et de multiples arrêts.

 

La guide nous attend à la gare St-Jean et nous propose un petit circuit en car pour faire connaissance avec cette jolie ville où nous resterons 5 jours.

 

La Garonne a une couleur brune surprenante dia aux alluvions brasées par la marée. C'est une voie maritime importante.

Bordeaux-13.jpg

Ainsi, un bateau transporte un élément d'aile de l'A-380 qui rejoindra ensuite Toulouse par la route.

 

Le long des quais de la Garonne, une autre curiosité : le miroir d'eau.

Bordeaux-12-cadre4.jpg

En fait il s'agit d'un ensemble de dalles de granit assemblées sur une longueur de 130 mètres et une largeur de 42 mètres.

Sous cette dalle se cache un astucieux mécanisme qui permet d'alimenter en eau l'ensemble, avec plusieurs effets différents, et sur un cycle bien précis piloté par ordinateur.

 

Dans un premier temps, la dalle est pratiquement sèche et ressemble donc à une immense ardoise. Ensuite des volutes de brume sortent de buses implantées dans la dalle et finissent par plonger l'ensemble dans une sorte de brouillard intense masquant le paysage ainsi que toute personne située à seulement quelques mètres. Quelques minutes plus tard la brume se dissipe, et c'est au tour de l'eau de faire progressivement son apparition jusqu'à recouvrir totalement la dalle puis à nouveau l'effet miroir etc.

 

 

Le soir, nous découvrons la place de la Cathédrale et apprécions la saveur de la cuisine du sud-ouest dans un petit restaurant bien sympathique : Le bistrot du Musée..

 

Chemin faisant, nous découvrons une étrange créature dans les jardins de la Mairie.


Bordeaux-11-cadre4.jpg


Ce crocodile est l' oeuvre d'un artiste bordelais, Guillaume Renou, représentant la gueule ouverte d'un crocodile géant.

Ce travail a nécessité un an et demi de conception CAO et 6 mois de réalisation. Du haut de ses 8 mètres  pour 2,5 tonnes, le crocodile impressionne ses visiteurs. Sa peau est recouverte de 14 990 facettes en inox irisé, dont les reflets vont du bleu au vert, en passant par le violet ou l'orange. Ses 50 dents de 50 centimètres sont laquées de blanc et ses yeux, formés en hémisphères de 70 centimètres de diamètre sont faits d'inox.

 

Une autre surprise : le tramway

 

Plus de câbles disgracieux pour polluer le paysage architectural.

Bordeaux-1-cadre4.jpg

Les rames sont alimentées en électricité par une piste centrale (système APS). Celle-ci est composée de tronçons conducteurs en acier de 8m de long, séparés les uns des autres par un segment de rail isolant de 3m. Chaque segment conducteur est relié à un coffret d’alimentation en sous-sol, à raison d’un coffret pour deux segments. Du courant continu à 750V arrive à chaque coffret. Deux frotteurs en fonte, espacés de 3m25, sont disposés sous chaque rame de tramway au niveau du tronçon central. L’un des deux frotteurs est donc toujours en contact avec un segment conducteur. Activé par des ondes radio émises par les rames elles-mêmes, le coffret le plus proche identifie le moment où une rame recouvre entièrement un segment conducteur de piste qui est alors mis sous tension. L’électricité est transmise au tramway par l’intermédiaire des frotteurs.

 

Pour compléter :

 

http://croco.artblog.fr/p/profil/

 

http://www.33-bordeaux.com/bourse-miroir-eau.htm

 

http://www.rescoll.fr/mag-7/mag7_tramway.htm

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alimentation_par_le_sol#Technologie_Innorail

 

 

Les commentaires sont fermés.