Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/03/2011

Bombyle et ficaire

 

Avril approche. Le jaune pascal est de rigueur dans ce jardin hesbignon, une bonne terre argileuse bien loin des sables de Campine.

 

Ainsi la ficaire (Ranunculus ficaria)envahit tout doucement le fond du jardin.

IMG_6704-rec-cadre4.jpg

Elle attire un butineur plutôt insolite que j'essaie de photographier avec un objectif inhabituel pour ce genre d'exercices. Je teste en effet le 24-105 de Canon pour ne pas avoir de surprises lors de nos prochaines vacances.

IMG_6700-rec-cadre4.jpg

Cette mouche au corps velu de bourdon est bien un Diptère : une seule paire d'aile.


On croise le Bombyle dès les premiers beaux jours.

 

Son vol stationnaire (comme celui des syrphes) très caractéristique à l’entrée des corolles des premières fleurs épanouies lui permet, grâce à une trompe raide pointée vers l’avant de pomper le nectar des fleurs à corolle en tube.

 

La femelle pond ses oeufs à proximité d'un nid d'abeilles solitaires , puis les larves se glissent dans les cellules du nid, se nourrissent d'abord de pollen puis des larves d'abeilles.

 

Cela pourrait être le grand bombyle (Bombylius major), au corps velu comme un bourdon, une grande trompe, de grands yeux et de longues pattes. Ses ailes sont bordées de brun.

 

L'espèce est commune en mai- juin.

 


IMG_6701-rec-cadre4.jpg

 

 

 

Pour compléter :

 

http://aramel.free.fr/INSECTES15ter-11.shtml

 

http://jygdarmor.over-blog.com/article-les-abeilles-des-sables-travaillent-le-bombyle-en-profite-48519913.html

 

http://technique.macrophotographie.eu/?2008/04/14/47-le-bombyle

 

 

P.S.

 

Dans notre mare, nous avons aperçu le couple de crapauds et aussi un chapelet d'oeufs.

Donc quelques jours de retard par rapport à l'an passé.

Les commentaires sont fermés.