Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/10/2009

Toulouse : Saint-Sernin

 

J'appréhendais un peu la visite de Toulouse. Mais finalement cela a été d'une facilité étonnante. J'ai déposé la voiture à un parking gratuit près du terminus du métro et en quelques minutes nous étions en plein centre.

 

« Ville rose à l'aube, ville mauve au soleil, ville rouge au crépuscule » ... Toulouse mélange les couleurs et les époques.

 

Commençons la visite par la Basilique Saint-Sernin. C'est certainement une des plus célèbres églises romanes du Midi. L'édifice actuel a été commencé vers 1080; il ne sera terminé que vers le milieu du XIV° s.

 

IMG_6696-bis-cadre2.jpg

Il est construit en brique et pierre. Le chevet est la partie la plus ancienne; il date du XI° s.

 

IMG_6693-bis-cadre2.jpg

L'étagement régulier des toitures, la présence de contreforts entre les ouvertures, ainsi que l'encadrement décoratif des baies et des portails, permettent une remarquable articulation des volumes.

 

Le clocher octogonal à cinq étages est ornés d'arcades romanes en plein cintre pour les trois étages inférieurs. Cette grande tour lanterne, reposant sur des piles massives de la croisées, a fait l'objet de vives polémiques relatives à sa réfection au XIX° s. par Viollet-le-Duc.

 

IMG_6698-bis-cadre2.jpg

Ouverte sur l'une des travées du collatéral mineur méridional, la porte Miègeville doit son nom au fait qu'elle s'ouvre face à la rue qui parcourait le milieu de la ville.


Les deux grands personnages de marbre des écoinçons semblent garder la porte . A droite, Saint Pierre bénit de la main droite et porte les clefs du royaume des cieux.

 


IMG_6703-rec-cadre2.jpg

De l'autre côté, la figuration de l'apôtre Jacques le Majeur manifeste l'importance du pèlerinage à Compostelle.

 


IMG_6704-rec-cadre2.jpg


Le passage est surmonté d'un tympan sculpté, occupé par un thème unique, celui de l'Ascension.

 

20090917-IMG_6699-2-cadre2.jpg

 

Au centre, le Christ, debout, les mains levées, la tête tournée vers le ciel, est dérobé à la vue de ses disciples par les nuées; deux anges l'aident à s'élever, tandis que quatre autres l'acclament.

 

Sur le linteau, les douze apôtres gardent leur visages tournés vers le ciel; aux extrémités, deux anges leur rappellent que l'Ascension est aussi la promesse du Retour et du Royaume éternel.

On trouve également quatre chapiteaux consacrés à l'expulsion d'Adam et Eve du Paradis, l'Annonciation et la Visitation, le massacre des innocents, des lions.

 

20090917-IMG_6700-2-cadre2.jpg
20090917-IMG_6700-cadre2.jpg

 

Sous le linteau, on trouve à gauche David et à droite, deux hommes aux visages bouffis.

 

 

20090917-IMG_6699-cadre2.jpg

Ce qui frappe au premier abord en entrant dans Saint-Sernin, c'est l'immensité de l'église.

 

IMG_6707-bis-cadre2.jpg

La nef centrale, flanquée de doubles collatéraux, se développe sur onze travées voûtées en plein cintre. Le contrebutement de la voûte centrale est assuré par les tribunes, elles-mêmes voûtées en quart-de-rond. Le chœur lui-même est entouré d'un vaste déambulatoire sur lequel ouvrent cinq chapelles rayonnantes.

 

L'élévation de l'édifice présente des tribunes qui prennent toute la largeur du bas-côté. Elles reçoivent un éclairage transmis au vaisseau central par de larges ouvertures géminées.

 

IMG_6726-rec-cadre2.jpg

C'est le type accompli de la grande église de pèlerinage, conçue pour faciliter la dévotion des foules.

 

20090917-IMG_6710-cadre2.jpg

Le chœur a reçu, au XVIII° s., un décor baroque. Le grand baldaquin qui s'élève au-dessus de la châsse de saint Saturnin remplaça au milieu du XVIII° s. une construction gothique.

 

20090917-IMG_6716-cadre2.jpg
20090917-IMG_6718-cadre2.jpg
20090917-IMG_6722-cadre2.jpg

Le déambulatoire et la crypte présentent de nombreux retables et reliquaires, certains présentés dans des réceptacles de bois doré et peint..

IMG_6713-cadre2.jpg

Des bas-reliefs de la fin du XI° s., en marbre de Saint-Béat, sont encastrés contre le mur de la crypte.

 

La basilique Saint-Sernin est une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, sur la voie d'Arles.

 

Pour compléter:

 

http://pmaude.free.fr/Sernin/presentation.htm

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Saint-Sernin_de_Toulouse

 

http://architecture.relig.free.fr/sernin.htm

 

http://www.occitanie.org/toulouse/saint-sernin.html

 

 

09:31 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toulouse, saint-sernin

Les commentaires sont fermés.