Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/04/2009

Hépatique des fontaines

 

IMG_1557-bis-cadre1.jpg

IMG_1548-rec-cadre1.jpg

Cette plante pousse entre les dalles de la terrasse et le mur orienté au sud-ouest, c'est-à-dire un mur souvent arrosé par la pluie. C'est une Bryophyte, de la classe des Hépatiques et de la famille des Marchantiacées. En ville, vous la trouverez entre les pavés.

 

On l'appelle Hépatique des fontaines ou encore Marchantie protée (Marchantia polymorpha).

 

 

Néerlandais: Parapluutjesmos

Anglais: Common Liverwort

Noms anciens: Marchante ombellée, Herbe d'alaud


Et encore …...


« Les marchanties, Marchantia, sont communes dans les lieux humides et assez obscurs :


- Leur corps est constitué par une seule fronde, sorte de petite lame verte à contours plus ou moins découpés qui s’applique sur le sol et s’y fixe par de nombreux rhizoïdes ou fausses racines. Pendant la saison chaude, on voit apparaître sur cette fronde de petites productions atteignant 2 ou 3 centimètres de hauteur, en forme de parapluie.


- Certains de ces parapluies portent les anthéridies où se forment les cellules mâles. D’autres ont à leur face inférieure des archégones en forme de bouteille, renfermant chacune une cellule femelle. Lorsque cette cellule femelle est fécondée, elle se transforme en œuf. L’œuf donne comme chez les mousses naissance à un sporogone, mais il est ici très réduit et reste toujours enfermé dans l’archégone. Il fournit des spores qui germent et donnent directement naissance à une jeune marchantie, sans former de protonéma. On constate encore ici une nouvelle régression du développement de la plante issue de l’œuf, au bénéfice de celle qui est issue de la spore.


- De place en place, on voit aussi des sortes de petites coupelles, dépourvues de pied et dans lesquelles se forment des sortes de petites bulbilles vertes, appelées propagules. On attribuait autrefois à la marchantie polymorphe des propriétés médicinales et elle était fort utilisée dans le traitement des affections du foie, d’où le nom d’hépatique qu’on lui donna et qui s’étendit à tout le groupe.


- Les hépatiques constituent un groupe très nombreux. Il comprend des formes qui établissent la transition avec les mousses. »

 

Extrait de http://www.ilerouge.org/spip/spip.php?article26

IMG_1544-bis-cadre1.jpg
IMG_1541-bis-cadre1.jpg

Pour compléter:

 

http://www.kuleuven-kortrijk.be/bioweb/?lang=fr&detai...

 

http://www.afd-ld.org/~fdp_bio/content.php?page=bryo_hepa...

 

http://www.odezia-atrata.be/Bryophytes/Marchantiophyta/Ma...

 

http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=93&...

 

http://naturalia.over-blog.com/article-21354838.html

 

http://www.cebe.be/technics/htm/invent.php?loc=p&id=3...

 

http://www.afblum.be/bioafb/cyclbryo/cyclbryo.htm

 

 

 

Note n° 537

09:12 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jardin, mousse, bryophytes

Commentaires

j'ai découvert ces jours de mai les "parapluies" si jolis se formant sur le thalle des Hépatiques qui poussent spontanément dans une jardinière située plein nord contre le mur de la maison
ce site a répondu à mes questions, merci pour ces documents, mes photos n'étant pas mieux que celles présentées je ne les joins pas à mon texte

Écrit par : Vaissière | 10/05/2014

Les commentaires sont fermés.